Accompagner une personne ?

"Faire" = " faire" regresser la personne...

30 secondes afin de complèter son cahier de liaison au quotidien = + de "mémoire" pour Valentin.

Remplir l'agenda de Valentin

  • Votre aide quotidiennes :
    d'incitation-stimulation,
    subsititution en 2eme plan,
    votre surveillance active mais discrète.

  • Comment ai je répondu à Ses besoins ?

 La qualité d'un accompagnement réponds à la conformité des éxigences.

OBJECTIF atteint si votre animation :
respecte ses souhaits, prend en compte sa fatiguabilité, lui redonne confiance en lui, comme son estime.

Valentin n'a rien "gagné" de ses indemnisations,
Il bénéficie d'une juste réparation
qui doit prendre en compte la vie
sociale, familiale et professionnelle
comme si l'accident n'avait pas eu lieu...

" Faire avec " :
gagner en autonomie et en bien être, ( TV ou promenade ne suffisent pas..)

La bonne mémoire de Valentin, nécessite néanmoins
de la "guider" et l'organiser chronologiquement.
Celle ci garde ce qu'il était avant son accident.
Agir de façon contraire à cette représentation qu'il a de sa vie d'avant met en danger son identité, ce qui peut l'inscrire dans la psychopathologie.


retour